La Wallonie devra trouver 200 millions de plus d'ici mars

Belga Publié le - Mis à jour le

Actualité

La Wallonie pourrait devoir trouver 200 millions d'euros supplémentaires supplémentaires à l'ajustement budgétaire qui aura lieu au mois de mars, peut-on lire samedi dans une interview du ministre président wallon Rudy Demotte dans les quotidiens de l'Avenir.

Le ministre président indique également que l'année 2012 sera probablement la plus difficile de la législature étant donné le nombre important de décisions qui devront être prises.

"On ne peut pas attendre. Il y a une conjonction d'éléments comme le contexte national, international, le besoin de paix sociale, de développement des outils économiques, le besoin de répondre à cette échéance de 10 ans même en allant plus vite que le pas qui fait qu'on doit travailler à un développement économique plus rapide et plus fort.

Avec un écrin qui n'est pas celui, confortable, d'une économie supportée de l'extérieur", explique M. Demotte. "On n'échappera pas à la rigueur. Mais on ne touchera pas à nos outils de relance économique."

Le ministre président critique aussi l'Europe qui "ne fait pas ce qu'on attend d'elle".

"On pourrait s'attendre à ce que l'Union européenne propose des plans de redéploiement, des stratégies mobilisatrices. Elle est plutôt un élément de contrainte de la demande interne de ses Etats membres. (...) Il faudrait prendre le contre-pied de ce que l'économie est en train de nous préparer.

L'Europe engendre, à la suite de la crise de 2008, une contraction des demandes internes. Or, en contraignant les demandes internes, la machine économique ne tourne plus."

Publicité clickBoxBanner