La Wallonie sauve la Belgique

Ph. Law. Publié le - Mis à jour le

Actualité

Même si toutes les Régions du pays subissent la crise économico-financière, il apparaît que la Wallonie fait mieux que la Flandre et Bruxelles en matière d’exportations. Elle est d’ailleurs la seule à enregistrer un bilan positif en termes d’échanges commerciaux avec l’étranger. Selon des chiffres de la Banque nationale de Belgique (BNB), le sud du pays a enregistré une balance commerciale positive de 9,5 milliards d’euros en 2008 alors que, dans le même temps, les autres entités du royaume affichaient un déficit dans leurs échanges avec le reste du monde. La Flandre et la Région de Bruxelles-Capitale affichent ainsi une balance commerciale négative de, respectivement, 9,3 milliards et 6,4 milliards d’euros. "La bonne performance de la Wallonie s’explique par le fait que les entreprises wallonnes continuent à se tourner davantage vers l’export pour écouler leur production. Seul le caractère excédentaire de la balance commerciale wallonne en 2008 évite à la Belgique d’aggraver le déficit de son solde commercial, lequel atteint 6,2 milliards d’euros", nous a confié Philippe Suinen, administrateur général de l’Agence wallonne à l’exportation (Awex).

Cela fait déjà quelques années que la Wallonie fait la course en tête par rapport aux autres Régions du pays avec une balance commerciale positive. En 2005, elle avait engrangé un surplus commercial de 11 milliards d’euros contre un déficit de, respectivement, 2 milliards et 4,6 milliards d’euros pour la Flandre et Bruxelles-Capitale. En 2006, elle a réalisé un surplus commercial de 12,7 milliards d’euros alors que, dans le même temps, les exportations de la Flandre et de Bruxelles vers l’étranger présentaient un déficit respectivement de 4,4 milliards et 5,3 milliards d’euros.

La balance commerciale positive wallonne de 9,5 milliards de 2008 représente une augmentation de près de 35 % par rapport à sa performance de 2002 quand le surplus commercial était de 7 milliards d’euros et que la Flandre affichait de son côté, la même année, un surplus de 9,7 milliards d’euros dans ses échanges avec le reste du monde. L’excédent commercial wallon de 2008 représente environ 12% de son Produit intérieur brut (PIB). "C’est une performance tout à fait remarquable qui n’est surpassée que par celle de l’Irlande dans les pays de l’Union européenne, laquelle réalise un excédent commercial qui s’élève à 13% de son PIB", dit encore Philippe Suinen.

Les chiffres pour les neufs premiers mois de l’année 2009 indiquent que la Wallonie a maintenu le cap d’une tendance positive de sa balance commerciale, même si l’on note une érosion. Ainsi, entre janvier et septembre derniers, elle a enregistré un surplus commercial de 6 milliards d’euros. Le rapport d’activités de l’Awex indiquait d’ailleurs que les ventes des entreprises wallonnes à l’étranger ont chuté de 21,2% durant les trois premiers trimestres de 2009 par rapport à la même période en 2008. Mais, à en croire le patron de l’Awex, le dernier trimestre a enregistré une remontée des exportations et devrait permettre à la Wallonie de limiter la casse pour la totalité de l’année 2009.

La Flandre affiche pour les trois premiers trimestres de 2009 un déficit commercial de ses échanges avec le reste du monde d’environ 1,8 milliard d’euros contre - 4,3 milliards pour Bruxelles-Capitale et - 0,1 milliard pour la Belgique.

Publicité clickBoxBanner