Le dollar reprend du galon face à l'euro

AFP Publié le - Mis à jour le

Actualité

L'euro repartait à la baisse face au dollar lundi sur les marchés asiatiques, après l'annonce par Barack Obama d'un accord de dernière minute sur le relèvement du plafond de la dette américaine, qui doit désormais être entériné par le Congrès.

Vers 06H00 GMT, l'euro glissait face à la monnaie américaine, à 1,4385 dollar contre 1,4395 vendredi soir. La devise européenne grimpait en revanche face au yen, à 111,67 yens contre 110,41 vendredi. De son côté, le dollar repartait nettement à la hausse face à la monnaie nippone, à 77,63 yens après avoir brièvement atteint 78 yens, contre 76,73 yens vendredi soir.

Tard dimanche soir, le président américain Barack Obama a annoncé qu'il était parvenu à un accord avec les législateurs au terme de 11 heures de négociations marathon, afin d'éviter un défaut de paiement le 2 août de la première puissance économique risqué pour l'économie mondiale.

"Je veux annoncer que les responsables des deux partis dans les deux chambres ont trouvé un accord qui réduira le déficit et permettra d'éviter le défaut (de paiement), un défaut qui aurait eu des conséquences dévastatrices pour notre économie", a aussitôt indiqué Barack Obama depuis la Maison Blanche. Si ce plan est approuvé par le Congrès, le plafond de la dette sera relevé à 2.100 milliards de dollars -- ce qui devrait permettre aux Etats-Unis de tenir jusqu'en 2013 -- et le gouvernement devra mettre en place un programme de réduction des dépenses de 2.500 milliards de dollars en deux étapes, selon un responsable américain.

Les dirigeants démocrates et républicains au Congrès (sénat et Chambre des représentants) ont averti qu'ils présenteraient cet accord à leurs groupes lundi, avant le vote final. Porté par cette nouvelle, le dollar a regagné du terrain sur les devises refuges comme le yen ou le franc suisse, a rapporté à Dow Jones Newswires Greg Gibbs, stratégiste à RBS.

"Cette information a redonné le goût du risque aux investisseurs, maintenant que le défaut de paiement est évité", selon Teppei Ino, analyste à la Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ. "Mais après être brièvement monté jusqu'à 78 yens, le dollar a plafonné à ce niveau car le marché attend toujours la confirmation du plan par un vote, or certains républicains se sont dits fermement opposés à cet accord", a nuancé Teppei Ino.

Pour Greg Gibbs, le plus important est désormais de voir comment les agences de notation vont réagir aux réductions de dépenses envisagées, moins importantes qu'elles ne l'espéraient. "Les Etats-Unis ont encore beaucoup à faire avant de convaincre le marché qu'ils ont les moyens de remettre de la discipline dans leur budget", a-t-il expliqué.

Vendredi, l'agence Moody's prévenait: "si un défaut de paiement devait intervenir sur les obligations de dette du Trésor, une dégradation de la note s'ensuivrait probablement, et ce même si le défaut était rapidement enrayé et que les investisseurs ne subissaient pas de pertes irrémédiables". Vers 06H00 GMT, la devise helvétique baissait face à la monnaie européenne à 1,1405 franc suisse pour un euro, comme face au billet vert, à 0,7929 franc suisse, après son record de vendredi à 0,7850 franc. La livre britannique progressait face à l'euro à 87,56 pence et face au billet vert à 1,6429 dollar.

Publicité clickBoxBanner