Le "riche con" qui appauvrit Libération

Rédaction en ligne Publié le - Mis à jour le

Actualité

Lundi fut un jour de gloire pour Libération. Leur une "Casse toi riche con" adressée à Bernard Arnault, milliardaire souhaitant rejoindre la Belgique pour, selon certains, s'exiler fiscalement, avait très vite fait le tour des kiosques et de la toile. Si les ventes ont explosé (27% supérieures à la moyenne), la régie publicitaire du quotidien a vu quant à elle son chiffre d'affaire chuter violemment.

Comme l'explique LeMonde.fr, les sociétés du groupe LVMH "ont fait savoir qu'elles retiraient leurs opérations publicitaires prévues d'ici à la fin de l'année". Pire encore, d'autres entreprises actives dans le monde du luxe, ont souhaité se montrer solidaires et ont décidé de retirer leurs campagnes publicitaires. Selon différentes sources internes, le préjudice pourrait s'élever jusqu'à 700.000 euros.

Ils coûtent parfois bien cher, les milliardaires...

Publicité clickBoxBanner