Les Bourses européennes euphoriques après l'accord surprise de Bruxelles

AFP Publié le - Mis à jour le

Actualité

Les Bourses européennes s'envolaient vendredi matin après l'accord surprise conclu dans la nuit à Bruxelles entre les dirigeants de la zone euro sur la possibilité de recapitaliser les banques via les fonds de secours européens comme le demandaient l'Italie et l'Espagne.

Vers 09H15, Paris bondissait de 2,52%, Francfort de 2,35%, Londres de 1,43%, Milan de 3,20% et Madrid de 3,71%.

Cette avancée politique inattendue a permis à la Bourse de Tokyo de finir sur une nette hausse de 1,50%.

Jeudi, les marchés avaient oscillé entre inquiétude et doute concernant l'issue de ce nouveau sommet crucial pour l'avenir de la zone euro en raison de la persistance des divergences entre les pays sur les moyens de juguler la crise de la dette.

"Du fait qu'il y avait peu d'attentes sur le sommet de l'Union européenne, cette annonce a créé la surprise", a indiqué à Dow Jones Newswires Masafumi Yamamoto, chef stratégiste des changes de Barclays Capital à Tokyo.

Les responsables de la zone euro se sont mis d'accord sur la mise en place d'ici la fin de l'année d'un mécanisme permettant de recapitaliser directement les banques, sous certaines conditions, par l'intermédiaire des fonds de secours Fonds de secours de stabilité financière (FESF) et Mécanisme européen de stabilité (MES).

Il s'agissait d'une demande forte de l'Italie et surtout de l'Espagne, qui cherchait à éviter que le plan de sauvetage de ses banques n'alourdisse sa dette publique au point de la rendre insoutenable.

"Tous les yeux sont tournés vers le marché obligataire" où les taux d'emprunt de l'Espagne et de l'Italie se sont récemment envolés à des niveaux jugés insoutenables sur la durée, a rappelé Chris Weston d'IG Markets.

Comme espéré par Madrid et Rome, leurs taux d'emprunt à long terme se détendaient très nettement vendredi matin: le rendement espagnol reculait à 6,466%, contre 6,896% jeudi soir, et celui italien s'établissait à 5,865%, contre 6,182%.

L'accord à Bruxelles sur la recapitalisation des banques a par ailleurs permis de lever les réserves de Madrid et Rome sur la constitution d'un pacte de croissance d'un montant de 120 milliards d'euros.

Sur le marché des changes, la monnaie unique européenne bénéficiait également de cette avancée inattendue en zone euro et valait vers 07H15 GMT 1,2586 dollar contre 1,2442 dollar jeudi soir.

Publicité clickBoxBanner