Les Régions financent-elles les délocalisations ?

Belga Publié le - Mis à jour le

Actualité

Un séminaire organisé prochainement à La Hulpe, dont le sujet est "comment délocaliser son entreprise", est partiellement subsidié par les Régions flamande et bruxelloise, dénonce jeudi le parti de gauche PTB dans les journaux de Sudpresse.

Les Régions financent-elles les délocalisations ? Ces six heures de formations sont reconnues par les Régions bruxelloise et flamande, ce qui permet aux entrepreneurs qui les suivent d'obtenir des subsides à l'inscription, un comble selon le PTB.

"Le cynisme des organisateurs est hallucinant: il s'agit de former des gens à délocaliser des entreprises et ceci partiellement avec l'aide des Régions qui sont censées favoriser la création d'emplois... en Belgique. Cerise sur ce gâteau peu reluisant, Wim Roels, un juriste de la Commission européenne, celle-là même qui fait des leçons à la Belgique, participe activement à cette activité", dénonce Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB.

"Ici, deux Régions subsidient une activité qui vise à délocaliser l'emploi à l'étranger. Nous demandons la suppression des subsides pour ce genre d'activités. Il serait préférable que l'État et les Régions investissent l'argent public dans de l'emploi public non délocalisable", ajoute-t-il.

Le ministre bruxellois de l'emploi, Benoit Cerexhe (cdH), indique de son côté que si des factures sont présentées pour cette formation, il interdira à son administration de verser le moindre subsides. "Je trouve ça choquant! Mais il est difficile, pour nous, d'interdire certaines thématique dans le cadre de nos aides régionales", explique-t-il.

Publicité clickBoxBanner