Personne ne veut des tours Dexia

BELGA Publié le - Mis à jour le

Actualité

Belfius ne parvient pas à vendre ou à louer la tour Rogier à Bruxelles, rapporte mardi "De Tijd". La banque veut remédier à sa surcapacité croissante en immobilier de bureau. D'ici 2014, elle disposera de quelque 50.000 m2 vides dans ses trois bâtiments principaux: Rogier, Pacheco et Galilée.

La direction espère vendre ou louer tout ou partie de la tour Rogier, la plus moderne des trois. La vente pourrait rapporter 225 millions d'euros, selon le journal.

Le gouvernement flamand et, dans une moindre mesure, la Commission européenne et le gouvernement bruxellois, ont montré de l'intérêt à un achat ou une location, au moins partielle, du bâtiment. Les discussions avec le gouvernement flamand se passent difficilement.

Quant aux instances européennes et bruxelloises, elles n'ont pas concrétisé leur marque d'intérêt.

Publicité clickBoxBanner