Recul du PIB belge: pas une surprise pour la FEB

Belga Publié le - Mis à jour le

Actualité La Fédération des entreprises de Belgique FEB n'est pas surprise du recul de l'économie belge de 0,6% au deuxième trimestre, a indiqué mercredi Isabelle Callens, directrice du département économie de la FEB. "Cela correspond à l'image globale. Notre enquête de conjoncture de juin a montré que presqu'aucun secteur n'avait d'attentes positives pour ce trimestre-là et le prochain", explique Mme Callens.

La FEB souligne toutefois la prestation des exportations qui font mieux que prévu. "C'est un message important. Les entreprises belges doivent s'internationaliser, chercher la croissance où elle se trouve", ajoute Isabelle Callens.

Si la FEB est soucieuse, elle ne veut toutefois pas être trop négative. "Dans ces temps difficiles, il y a aussi des succès. Des entreprises belges qui innovent, qui connaissent le succès", ajoute-t-elle.

Les chiffres montrent aussi, selon la FEB, que le plan de relance du gouvernement est "insuffisant". "Il s'agit de petites mesures, nous avons besoin d'un plan global", dit-elle encore.

Publicité clickBoxBanner