Restriction budgétaire pour l'aéroport de Liège

Publié le - Mis à jour le

Actualité

L'aéroport de Liège entame un plan de restriction budgétaire à la suite du recul de l'activité économique mondiale depuis le début de l'année, recul qui pèse sur l'activité cargo. Ce plan prévoit notamment l'économie de 500.000 euros d'ici fin 2012, a indiqué mardi Liege Airport dans un communiqué, ajoutant qu'aucun licenciement n'était envisagé. Les quantités de fret ayant transité par l'aéroport liégeois ont diminué de près de 9% pour les cinq premiers mois de l'année, avec un recul de 12,5% sur le seul mois de mai.

Outre la crise actuelle, Liege Airport est confronté à une importante baisse du trafic notamment dans le chef de la compagnie américaine Kalitta, de la compagnie Southern Air, de Cargo Airlines et d'El Al.

"Cet affaiblissement du trafic a un effet considérable sur les quantités de fuel mises à bord. Il impacte le niveau de revenus de l'aéroport sans pour autant diminuer les charges supportées par celui-ci", expliquent les responsables.

Ceux-ci ont relevé différentes pistes afin de réaliser 500.000 euros d'économies: report d'investissements, poursuite de la renégociation des contrats et des conditions tarifaires, mise en oeuvre d'un plan d'économie d'énergie, réduction de l'enveloppe budgétaire, report des engagements... La mise en place d'un régime de chômage économique n'est pas exclue mais n'interviendrait qu'après "une analyse fine qui sera effectuée dans les prochains jours".

Toutes ces mesures pourront être levées dès qu'un relèvement des indicateurs sera perceptible, ajoute-t-on.

Publicité clickBoxBanner