Salon de l'Auto: le secteur plaide pour un cadre politique stable

BELGA Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Actualité

Le prince Philippe a inauguré solennellement mercredi le 90ème Salon de l'Automobile de Bruxelles. Plusieurs responsables politiques étaient également présents. La Fédération belge de l'automobile et du cycle (FEBIAC), organisatrice du salon, a plaidé pour "un cadre politique stable et harmonisé" et une "vision politique adéquate" pour le secteur automobile. Selon le président de la Febiac, Thierry van Kan, un cadre de qualité pour le secteur fait actuellement défaut. Et M. van Kan de citer la nouvelle taxe de mise en circulation en Flandre, la révision des écoboni et mali en Wallonie ou encore les changements concernant les voitures de société comme autant d'exemples de mesures souffrant d'un manque de communication ou de mesures transitoires insuffisantes.

Ces difficultés perturbent le marché et le secteur et sont sources de confusion pour le consommateur, estime la Febiac. La fédération plaide, vu le retrait du niveau fédéral, pour que les Régions prennent des initiatives en faveur des voitures les moins polluantes.

Le prince Philippe a longuement visité le salon et montré beaucoup d'intérêt pour les voitures électriques et hybrides.

Publicité clickBoxBanner