Auto

L'association de consommateurs Test-Achats comptabilise 130.000 véhicules Volkswagen équipés du logiciel frauduleux en circulation en Belgique, rapporte Le Soir vendredi. En Belgique, 315.000 voitures "truquées" pour réduire artificiellement les émissions d'oxyde d'azote ont été importées. Elles sont encore 300.000 à circuler sur nos routes.

L'importateur exclusif du groupe Volkswagen, D'Ieteren, affirme avoir traité 170.000 véhicules sur base volontaire des propriétaires des voitures concernées pour mettre à jour leur véhicule.

Mais Test-Achats livre une analyse différente à savoir 130.000 véhicules frauduleux encore en circulation. "La procédure est très lente, surtout par rapport au timing qui avait été annoncé par D'Ieteren" il y a quinze mois, estime la porte-parole de l'association. Elle souligne également que "nous ne savons pas précisément en quoi consistent ces rappels, vu l'absence de transparence à ce sujet".

Test-Achats a engagé une bataille judiciaire contre Volkswagen, regroupant 11.000 propriétaires de voitures trafiquées.