Auto

BlaBlaCar, c’est quoi au juste ? Une "communauté" de 35 millions de membres, à travers 22 pays, et 12 millions de voyageurs par trimestre. Le concept est simple. Il permet aux conducteurs de partager leur voiture lors des trajets qu’ils effectuent entre deux villes. 

La longueur des trajets varie entre 50 et 200 km en moyenne. Les passagers qui veulent voyager vers une destination se rendent sur la plateforme et regardent si un conducteur est disponible. Lorsqu’ils trouvent un conducteur, ils réservent leur voyage et effectuent le paiement du voyage en ligne. "Il s’agit non pas du paiement d’un voyage, mais bien d’un partage des frais, explique explique Nicolas Brusson, cofondateur de la société . Nous évaluons le prix par trajet en fonction du nombre de passagers payants, pour que le conducteur retrouve une partie de ses frais mais ne réalise pas de bénéfice. Ce concept ne fait donc pas l’objet d’une taxation spécifique puisque nous sommes dans un système de partage de frais. Il n’y a pas non plus de régulation exigée comme pour Uber, par exemple, puisqu’il n’y a jamais de profit réalisé. Il n’y a pas non plus de problème d’assurance puisque l’assurance du conducteur couvre les passagers."

Pourquoi le nom de BlaBlaCar : parce qu’en voiture, on parle, on échange. On est alors dans le mode "BlaBla", le covoitureur appréciant la conversation. Il sera "BlaBlaBla" s’il est vraiment très bavard. Et si l’on veut juste se taire ou écouter sa musique ? Alors, on est "Bla" et on le mentionne sur la plateforme.

Bruxelles-Paris à 20 euros

BlaBlaCar transporte ente 40 et 50 millions de voyageurs par an. A noter que United Airlines, la plus grande compagnie aérienne au monde, en transporte 150 millions par an.

Présente en Belgique depuis avril dernier, BlaBlaCar connaît un véritable engouement. En six mois, 460 000 places de covoiturage ont été proposées par des conducteurs belges.

A titre d’exemple, un voyage Bruxelles-Paris revient à 20 euros et un Bruxelles-Charleroi à 5 euros. Tout le système est basé sur une communauté et sur la confiance. Les conducteurs et les voyageurs se notent réciproquement après le voyage.

En voiture pour Knokke

Mais qui utilise BlaBlaCar en Belgique ? Les voyageurs belges sont composés à 56 % d’hommes contre 44 % de femmes. A noter qu’il existe une formule "Ladies only". Le plus gros succès durant l’été a été enregistré sur le voyage Bruxelles-Knokke. En semaine, c’est le trajet Liège-Bruxelles qui remporte le plus de succès. A noter que beaucoup de jeunes se sont rendus via BlaBlaCar au festival de Dour.

Les "top trajets" sont les trajets internationaux vers Paris et Lille au départ de Bruxelles ou Liège. La moyenne d’âge des utilisateurs est de 33 ans. Ce sont les Nicolas, Thomas et Olivier qui utilisent le plus ce moyen de voyager avec les Marie, Sarah et Laura. Les marques de voitures les plus utilisées sont les Volkswagen, Renault et BMW de couleur blanche, noire ou grise.

La passagère la plus âgée avait 80 ans. "En voiture, Simone !", il n’y a pas d’âge pour covoiturer !