Auto

Les nouveautés de ces dernières semaines proviennent essentiellement de constructeurs européens qui ont pratiquement tous choisi des événements se déroulant aux Etats-Unis d’Amérique, à Los Angeles, Las Vegas et Détroit plus précisément. le Salon de Bruxelles en profite pour exposer certaines d’entre elles en première européenne.

Comme d’habitude, nous ne traiterons ici que partiellement les voitures de haut de gamme et de sport, laissant à d’autres le soin de parler de celles qui représentent la toute grande masse des immatriculations. Par ailleurs, certaines de ces nouveautés de constructeurs européens, la BMW Série 5 ou la Mercedes GLA, par exemple, sont déjà présentes au Salon de Bruxelles sous le qualificatif de première européenne et pas de première mondiale tout simplement parce que le Salon de Détroit, qui a repris un peu de couleurs après quelques années difficiles, ouvre ses portes trois jours plus tôt pour la presse et l’industrie, le même jour pour le public. Il n’y a pas que le Salon de Détroit qui fait l’actualité, celui de Los Angeles à la fin du mois de novembre, attire de plus en plus de marques, mais il semble que l’endroit où il faut être désormais, c’est Las Vegas et son Consumer Electronic Show (CES). C’est vraiment le lieu où toutes les innovations techniques se dévoilent, de la voiture autonome à la réalité virtuelle en passant par les robots et les objets connectés, entre autres, et tous les grands acteurs industriels, y compris de l’automobile ne veulent et ne peuvent plus rater ce rendez-vous international.

Alfa Romeo Stelvio

C’est au Salon International Automobile de Los Angeles qu’Alfa Romeo a présenté dans sa version Quadrifoglio sa nouvelle création mécanique. Dénommé Stelvio, il s’agit du premier SUV de l’histoire plus que séculaire de la marque italienne. Pour rappel, le col du Stelvio est le plus haut col de montagne en Italie (le deuxième en Europe) et la route qui le gravit se déroule sur plus de de 20 kilomètres et 75 virages en épingle à cheveux, à travers des paysages à couper le souffle.

Né dans le centre d’ingénierie exclusif Alfa Romeo de Modène, au cœur de la Motor Valley italienne, le SUV Stelvio sera produit dans l’usine totalement rénovée de Cassino sur une ligne de montage uniquement dédiée aux nouveaux modèles Alfa Romeo, et notamment la berline sportive Giulia, née en 2015. Le SUV Stelvio partage d’ailleurs de nombreux éléments mécaniques avec la Giulia comme les moteurs à 4 ou 6 cylindres turbo à essence ou Diesel et les organes de transmissions. Les proportions de Stelvio expriment une certaine compacité comme l’illustrent les dimensions contenues du modèle: 4,68 mètres de long, 1,65 mètres de haut et 2,16 mètres de large. La commercialisation du Stelvio est prévue pour l’automne prochain.

© Photo constructeur

Audi Q8 Concept

Après le Q2 pour attaquer le marché de plus en plus porteur des petits SUV, Audi présente à Détroit le Q8 Concept, avant-première d’un véhicule de production destiné à concurrencer dès 2018, notamment, le BMW X6. Même si ce futur SUV Coupé à 4 portes emprunte de multiples éléments mécaniques et techniques au Q7, dont le système hybride rechargeable, il se démarque sensiblement des autres modèles de la gamme Q d’Audi et même de tous les modèles actuels du constructeur d’Ingolstadt par un style très différent. C’est d’abord la face avant qui impressionne le plus avec sa calandre octogonale Singleframe qui est bien plus large, plus avancée que celle des autres modèles de série d’Audi. Elle surprend également parce qu’elle est en 3 dimensions. Les stylistes se sont inspirés des lignes de la célèbre Audi quattro Coupé née en 1980 (Ur-quattro) pour le montant C à la fois très large et très plat, pour les passages de roues très marqués et très évasés et pour la ligne très plate du toit sur toute la longueur de l’habitacle. Cela permet d’offrir, notamment, un espace identique à l’avant et à l’arrière aux quatre passagers et de préserver la flexibilité. Pour le reste, il faudra encore patienter un an…

© Photo constructeur

Jaguar Concept I-Pace

Le Concept Jaguar I-Pace est le début d’une nouvelle ère pour Jaguar. Il préfigure la version de série qui sera dévoilée l’année prochaine et disponible en 2018. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire dès maintenant sur jaguar.com pour être parmi les premiers propriétaires de l’I-Pace. Les ingénieurs et designers de Jaguar ont oublié tous les codes existants pour créer une architecture électrique spécifique associée à un design spectaculaire. Il en résulte une sportive à 5 places et un SUV performant. Les moteurs électriques et le pack de batteries lithium-ion de 90kWh ont été conçus en interne par Jaguar Land Rover pour offrir ce qu’il y a de mieux en termes de performances et d’autonomie pour la plupart des trajets quotidiens. Partout dans le monde, il vous suffit de brancher votre voiture à une prise domestique pendant la nuit pour avoir assez d’autonomie pour votre déplacement du lendemain (un trajet moyen est de 50km environ). Le Concept I-Pace offre les performances et la réactivité qui ont fait la réputation de Jaguar. Pour ce faire, l’I-Pace est doté de moteurs électriques sur les essieux avant et arrière. Ensemble, ils développent 400 ch et 700 Nm de couple (le même que sur la F-Type SVR).

© Photo constructeur

BMW M550i xDrive

La société BMW M GmbH n’aura pas traîné pour présenter en même temps que la nouvelle Série 5 (qui est présente à Bruxelles) la version sportive M550i xDrive (absente à Bruxelles). Le moteur à essence est un huit cylindres spécifiquement modifié à technologie M Performance TwinPower Turbo d’une cylindrée de 4,4 litres. Les valeurs provisoires annoncent une puissance de l’ordre de 462 ch et un couple maximal de 650 Nm disponible dès 1.800 tr/min. La BMW M550i xDrive accélère de 0 à 100 km/h en seulement 4 secondes et sa vitesse maximale est bridée à 250 km/h par l’électronique. La transmission du couple est assurée de série par la boîte Steptronic sport à huit rapports, qui propose des passages typés sport et des rétrogradages très spontanés sur toute la plage des régimes. Comme son nom l’indique, la M550i bénéficie du système de transmission intégrale xDrive qui répartit le couple moteur sur les quatre roues en tenant compte de la situation instantanée. L’extérieur de la nouvelle M550i xDrive souligne le potentiel dynamique inhérent à la berline et étaye sa position de modèle de pointe au sein de la nouvelle Série 5. La M550i xDrive sera commercialisée à la fin du mois de mars.

© Photo constructeur

Volvo Série 90

Volvo Cars annonce plusieurs mises à jour importantes sur les véhicules de sa série 90. Ces améliorations portent sur la motorisation, la sécurité et la connectivité. La marque propose de nouvelles variantes de sa motorisation Drive-E offrant un meilleur équilibre entre sobriété et maniabilité. Le moteur D3 4 cylindres Diesel couplé à une nouvelle transmission manuelle 6 vitesses ne consomme que 4,4 l/100 km sur la S90, dont les émissions de CO2 sont réduites à 115 g/km. Cette variante D3 se dote aussi d’une nouvelle transmission automatique à 6 vitesses dont les émissions de CO2 sont aussi réduites à 115 g/km et la consommation à 4,4 l/100 km. La variante D3 existe également en version AWD à transmission intégrale sur la nouvelle V90. Volvo Cars applique également sa vision de la sécurité à la voiture connectée, avec le lancement de deux nouveaux systèmes de sécurité connectés sur les XC90, S90 et V90: Slippery Road Alert (alerte chaussée glissante) et Hazard Light Alert (alerte avertisseurs activés) utilisent le cloud pour partager des données de sécurité essentielles entre véhicules, mais seront lancés en Suède et en Norvège avant leur déploiement sur d’autres marchés.

© Photo constructeur

Mercedes-Benz Classe E Coupé

Avec une longueur de 4.826 mm, une largeur de 1.860 mm et une hauteur de 1.430 mm, la nouvelle Classe E Coupé de Mercedes-Benz surpasse clairement sa devancière. Et pour cause: elle a été développée sur la base de la plateforme de la nouvelle berline Classe E et plus sur celle de la Classe C comme c’était le cas avant. La dynamique routière est du coup la grande gagnante de l’élargissement de la voie, avec 1.605 mm à l’avant (+ 67 mm) et 1.609 mm à l’arrière (+ 68 mm). Grâce à une empreinte au sol considérablement supérieure à celle du modèle précédent, les quatre occupants, bien installés dans des sièges entièrement individuels, bénéficient aussi d’un véritable surplus d’espace et de confort. Ils profitent ainsi de plus de place pour les jambes à l’arrière (+ 74 mm), mais aussi d’un meilleur dégagement au niveau des épaules, à l’avant comme à l’arrière, ainsi que d’une hauteur libre plus importante à l’arrière. Pour le reste, la nouvelle Classe E Coupé offre tous les ingrédients et toutes les technologies de pointe que l’on trouve déjà sur la Classe E tant en berline qu’en break. Lors du lancement sur le marché, ce seront d’abord 1 moteur Diesel et 3 moteurs à essence qui seront proposés.

© Photo constructeur

Lamborghini Aventador S

Lamborghini introduit une nouvelle variante de l'Aventador, retravaillée à tous les niveaux et dotée pour la première fois de 4 roues directrices. Au cœur de l'Aventador S, le V12 retravaillé développe une puissance de 740 ch, autorisant une accélération de 0 à 100 km/h en 2,9 secondes, et 350 km/h en pointe. L'Aventador S a fait l'objet d'un travail aérodynamique extrêmement poussé en vue d'améliorer le refroidissement du moteur, d'augmenter les appuis aérodynamiques (jusqu'à 130 %) et de réduire les résistances (jusqu'à 400 %). Le châssis a été revu pour rendre l'attaque de virage plus agressive et, pour la première fois, les 4 roues motrices de l'Aventador sont aussi directrices. Une technologie qui augmente sensiblement l'agilité à basse vitesse, ainsi que la stabilité à grande vitesse. La Lamborghini Aventador S est affichée au prix de 282.000 euros HTVA. Les premières livraisons sont prévues au printemps 2017. En même temps, Lamborghini complète la gamme Huracán avec le RWD Spyder, qui combine l’attrait d’un cabriolet avec le plaisir de conduire poussé à l’extrême d’une propulsion. Le design a été revu pour l’avant et l’arrière: l’apparence est plus dynamique, mais aussi plus agressive.

© Photo constructeur