Auto

Des perquisitions visant deux actuels et un ancien responsable de Porsche étaient en cours mercredi dans le cadre d'une enquête pour fraude liée au vaste scandale des moteurs diesel truqués, a indiqué la justice allemande.

"Un membre du directoire et un haut responsable de Porsche" sont notamment visés par ces investigations, précise le parquet de Stuttgart dans un communiqué, ajoutant que les perquisitions ont lieu à "dix endroits" en Bade-Wurtemberg et Bavière et sont menés par près de 160 policiers et une trentaine de magistrats.

Il s'agit des premières perquisitions visant Porsche dans ce dossier qui éclabousse l'ensemble du groupe Volkswagen, propriétaire de la marque, depuis fin 2015.

Volkswagen avait reconnu avoir équipé 11 millions de ses voitures diesel, dont environ 600.000 aux Etats-Unis, d'un logiciel capable de fausser le résultat des tests antipollution et dissimulant des émissions dépassant parfois jusqu'à 40 fois les normes autorisées.

Des perquisitions ont déjà eu lieu dans les locaux de Volkswagen et d'Audi, autre marque du groupe.