Auto

Pollution, nuisances sonores, trafic. La mobilité à Bruxelles est devenue un véritable calvaire. Toutefois, plusieurs initiatives proposent des solutions pour réinventer nos façons de nous déplacer.

L’odeur des pots d’échappement, le bruit des klaxons, les véhicules qui s’insèrent les uns entre les autres sans le moindre respect et parfois dangereusement. Les automobilistes présents chaque jour aux heures de pointe connaissent ce véritable chaos. Actuellement, les voitures règnent sur l’ensemble des rues de notre Capitale. Mais tout cela pourrait changer. Plusieurs initiatives sont occupées à façonner la mobilité de demain.

Les transports non polluants

Le vélo est le moyen de transport écologique par excellence. Les déplacements à coups de pédales se font d’ailleurs de plus en plus fréquents au sein de notre Capitale. On croise même à chaque coin de rue des livreurs à vélo.

Cela fait plusieurs années que la Région de Bruxelles-Capitale tente d’inciter ses citoyens à se déplacer davantage à vélo, notamment en installant des stations Villo dans les 19 communes bruxelloises. Désormais, elle prévoit de construire 80 kilomètres de nouvelles pistes cyclables, séparées et sécurisées, d’ici 2020 et d’aménager 1000 places de parking vélo à la Bourse et à De Brouckère.

Mais d’autres moyens de transport non polluants arpentent de plus en plus les rues de notre Capitale. Les voitures électriques fonctionnent sans carburant et sont rechargeables chez soi ou sur les bornes de chargement qui parsèment la ville.

Les véhicules partagés

Jusqu’à il y a quelques années, les seuls véhicules partagés étaient les transports en commun. Désormais, même les voitures se partagent. Dans un premier temps, ce sont principalement des plateformes de covoiturage qui ont vu le jour. Toute personne effectuant un trajet avec son véhicule privé peut l’inscrire sur l’une des applications existantes et ainsi proposer à d’autres utilisateurs de voyager avec lui. Dans un second temps, plusieurs start-up se sont lancées dans le car sharing, c’est-à-dire qu’elles offrent la possibilité de louer à n’importe quel moment des voitures garées dans la rue ou dans des stations prévues à cet effet.

Des solutions mixtes

Une société qui innove complètement n’est autre que Zen Car. Lancée en 2011, cette start-up belge propose des voitures électriques partagées. Misant à la fois sur les questions d’écologie et d’économie collaborative, Zen Car pourrait donc être l’un des pionniers de la mobilité de demain.