Auto

Et si, dans un futur proche, ce genre de question n’était pas si fantasque que cela ? Devrons-nous expliquer aux prochaines générations que les accidents de voiture tuaient encore, sur l’année 2016, 1,2 million de personnes à travers le monde ? Pour éviter, ou du moins tendre à faire disparaître complètement, ce fléau, un nouveau type de voitures s’apprête à arriver sur le marché : des véhicules intelligents. Ceux-ci, grâce à leurs nombreux capteurs, seront conduits automatiquement par un ordinateur embarqué. Ces petits bijoux technologiques auront une conséquence majeure : la suppression du facteur humain dans la conduite et donc de l’erreur humaine qui mène à plus de 90 % des accidents de la route.

Mais, l’argument de la sécurité ne doit pas faire oublier d’autres aspects de la problématique. Voulons-nous vraiment d’un monde où nous ne conduisons plus les voitures, mais où ce sont elles qui nous conduisent ?

Alors : en route vers des voitures sans conducteur ?

© IPM