Auto

Au-delà des atouts classiques et peaufinés d’une génération à l’autre, la berline Classe E, «business car» mais aussi «taxi» de la gamme Mercedes-Benz, annonce un futur véhicule cent pour cent autonome.

C’est devenu une constante parmi les berlines sophistiquées et elle reste d’actualité pour la Mercedes Classe E: quelques jours et 500 kilomètres au volant ne suffisent pas pour saisir toutes les subtilités d’un modèle associé pour l’occasion au moteur 220d (en Belgique, 163 ch). Un peu comme avec un smartphone, il n’est pas sûr que les propriétaires d’une «E » exploitent d’ailleurs les possibilités d’une telle voiture dans leur globalité après avoir pioché dans les multiples options et packages disponibles. La première démarche consiste à déterminer l’axe majeur de sa conduite individuelle (confort, éco, etc.) et à choisir le mode d’affichage des instruments de bord, avant de maîtriser le pavé tactile, la molette centrale et les réglages au volant. Reste à tester la voiture pour voir si elle répond au type de confort et de conduite souhaités. Ce premier cap maîtrisé, la route est à vous !

"Voiture de geek"

Heureusement, ces aménagements à l’infini proposés par l’électronique n’enlèvent rien aux qualités de base impressionnantes de cette berline familiale. Conçue partiellement sur la base de la nouvelle Classe C dont elle adopte le style mais avec des dimensions élargies (4,92 m de long), la E privilégie toujours plus le confort et l’insonorisation. S’y ajoutent notamment une présentation soignée de l’habitacle, un espace plutôt généreux, un moteur souple, efficace et sobre (6,2 l /100 km dans nos mains, 8,5 l en ville) et une boîte automatique à 9 rapports. Plus d’atouts qu’il n’en faut pour avaler des centaines de kilomètres avec un agrément de conduite réel et sans fatigue.

Après avoir découvert quelques surprises et subtilités, à l’image de la très grande console centrale, du toit ouvrant panoramique, lui aussi géant, ou des commandes tactiles sur le volant, vient le moment d’examiner plus en détail cette «voiture de geek». L’occasion d’approfondir par exemple le «drive pilot» qui rend cette Mercedes de plus en plus autonome. En principe, elle est capable d’évoluer seule sur routes ou autoroutes et d’effectuer les principales manœuvres sans l’intervention du conducteur. En pratique et même si la voiture «lit» en permanence la route dont elle scanne et analyse les caractéristiques grâce à ses radars, caméras et senseurs ultrasons, la vigilance reste de mise pour éviter toute surprise dont peut témoigner un coup de frein ou un serrage de ceinture inattendu lorsque le système croit détecter un problème. L’autre fonction de base est assurée par les systèmes d’assistance à la conduite qui permettent entre autres de préserver une distance minimum avec le véhicule qui précède ou de freiner automatiquement à l’approche d’un obstacle.

© photo constructeur
Confort plutôt que dynamisme

En attendant la conduite 100% autonome lorsque la technologie et surtout la réglementation le permettront, la Mercedes Classe E fait un pas supplémentaire vers la voiture de demain tout en préservant, on peut l’imaginer, une robustesse et une fiabilité qui font aussi le bonheur des propriétaires de taxis! Que lui reprocher dès lors si ce n’est un prix de départ et des options qui ne surprendront pas les habitués de la marque? Les autres réserves tiennent plus à des choix assumés par le constructeur dont un style extérieur peu innovant et, sur cette version, un comportement privilégiant le confort plutôt que le dynamisme et la réactivité des commandes que l’on ira rechercher chez des concurrents. Une petite réserve relative aux places arrière malgré un gain d’espace dû à l’allongement de l’empattement: assise courte, dossier sans maintien et place centrale toujours gênée par le tunnel de transmission n’offrent pas les mêmes atouts que l’espace avant avec ses sièges profonds et larges. Comptez un investissement minimum de 46.000 € pour cette 220d et jusqu’à 80.000 € en fonction du choix opéré parmi 50 versions. Facturé à 71.876 €, le modèle 220d mis à notre disposition (4 cylindres, 1950 cc, 163 ch) et en version Launch Edition était équipé d’options multiples dont: couleur métallisée (870 €), cuir Nappa (2.200 €), avertisseur d’angle mort (450 €), toit ouvrant panoramique (1.770 €), autoradio numérique (410 €), système de sonorisation Surround (850 €), démarrage sans clé (1.210 €), lignes AMG extérieure (1.800 €) et intérieure (1.560 €), éclairage LED (1.085 €), système d’alarme (440 €) ou jantes AMG 20 pouces (900 €). Dernière question :220d ou 200d? Pour des raisons fiscales, le moteur de la 220d a été ramené en Belgique de 194 à 163 ch. De ce fait, la question du choix se pose entre la 220d et la 200d. Pour un coût moindre de 4.000 € et une réduction de la taxe de mise en circulation, la 200d est disponible avec 150 ch et un couple proche (360 Nm au lieu de 400).

Modes d’emploi

«Drive pilot»

«Drive pilot» est le maître mot de la Classe E résumant sa technologie sophistiquée. Un exemple parmi beaucoup d’autres: il respecte pour vous les limitations de vitesse (70 km/h depuis ce début d’année sur les routes nationales en Flandre!) grâce à la lecture des panneaux de signalisation. Mais, au besoin, il vous maintient sur la voie de circulation jusqu’à 210 km/h sur…les autoroutes allemandes. En pratique, si la législation le permettait et si vous étiez prêt à mettre votre sécurité dans les mains de l’électronique, la Classe E serait presque autonome. Ainsi, grâce à ses multiples capteurs et caméras, elle suit le trafic, négocie les courbes, freine à l’approche du véhicule qui vous précède, ré-accélère lorsque la voie est libre ou change de voie toute seule sur autoroute lorsque le clignotant est actionné.

Cette conduite autonome comprend aussi un système de pré-collision très évolué qui vous aide à éviter un piéton et tient même compte d’un refus de priorité dans un carrefour grâce à un puissant freinage automatique. Si le choc semble inévitable, vous êtes préparé à l’accident: resserrement des ceintures, siège partiellement gonflé et émission d’un son destiné à limiter les effets de l’accident pour vos tympans. En pratique, le moment n’est pas encore venu pour le conducteur de lire ses mails ou, mieux (!), le journal que vous parcourez pour le moment. Régulièrement, il vous est rappelé de tenir les mains sur le volant et si vous ne réagissez pas à deux avertissements, le véhicule va se ranger tout seul sur le bas-côté de la route!

«Air Body Control»

Proposé parmi les options, l’«Air Body Control» est un système de suspension pneumatique qui réagit en permanence à l’état de la route et s’adapte au type de conduite afin de préserver la stabilité de l’assiette en toutes circonstances. Cette suspension sophistiquée s’ajoute aux différents modes de conduite (Confort, Sport, Sport+, Eco et Individual). À vrai dire, on ne voit pas trop l’intérêt sur une 220d d’opter pour un mode sport peu en phase avec une voiture privilégiant le grand confort plutôt que les performances.

Un intérieur type Classe S

Dans ses versions haut de gamme, la Classe E se donne des allures de «S» à travers une finition soignée et des combinés virtuels avec deux écrans de 12,3 pouces (31 cm). À gauche figurent l’ordinateur de bord et une instrumentation avec affichage sportif, classique ou progressif. À droite, on trouve la navigation, la radio, le menu, les différents modes de conduite, les systèmes d’assistance et différents réglages. Le tout est commandé via un touch pad et la console centrale, mais aussi, suprême raffinement, par deux pads tactiles sur le volant. En entrée de gamme, les compteurs sont analogiques et l’écran multimédia est réduit à 8 pouces.

Parquer avec son smartphone

Ranger sa voiture dans les parkings publics n’est pas toujours aisé. Pour autant que l’espace comprenne 40 cm libres de chaque côté du véhicule, la Classe E se range seule à l’aide d’une application à charger sur votre smartphone. Pour ce faire, vous devez rester à l’extérieur de la voiture et à moins de 3 mètres de celle-ci. De là, vous actionnez le «Remote Parking Pilot».

Vous comptez acheter une nouvelle voiture ? Vous trouverez sur www.manouvellevoiture.be un guide complet des informations importantes à savoir avant d’effectuer votre achat.