Auto Dans le doute, les constructeurs ne s’abstiennent pas. C’est l’un des premiers enseignements du Salon de Genève, qui s’est ouvert à la presse mardi, et accueillera le public à partir de jeudi, jusqu’au 18 mars à Palexpo, près de l’aéroport. L’an dernier, l’automobile a affiché une santé économique contrainte à une électrification au pas de charge - pour respecter les futures normes C0 2 de 95 g/km en moyenne en 2020 - l’industrie y va de quelques coups d’éclat.