Auto

La police belge a perçu 42.274 euros d'amendes lors d'une opération internationale de contrôle des poids lourds, a-t-elle indiqué mardi dans un communiqué. L'action de contrôle s'est déroulée ce mardi sur le parking de Grand-Bigard le long de la E40 en direction de Gand. Vingt-neuf agents des polices fédérale et locales, épaulés par des experts étrangers venus de Pologne, des Pays-Bas, du Royaume-Uni, de France, d'Allemagne, du Danemark et d'Irlande, ont passé au crible 46 camions au total, parmi lesquels 11, soit près de 1 sur 4, n'étaient pas en ordre de tachygraphe. Cet appareil enregistre les temps de conduite et de repos.

Dans le détail, trois camionneurs détenaient un hardware frauduleux afin de manipuler le tachygraphe de manière à ce que des périodes de repos soient comptabilisées lors de la conduite, trois autres conduisaient sans carte conducteur dans le tachygraphe, quatre faisaient usage d'un aimant sur l'émetteur d'impulsion afin d'enregistrer des périodes de repos durant la conduite et un conducteur possédait une fausse attestation de congé.

D'autres infractions ont par ailleurs été relevées. Cinq camionneurs ont ainsi été pris en faute pour avoir manipulé du carburant avec des additifs et trois autres pour fraude sociale. La police a également constaté cinq infractions au temps de conduite et de repos, une pour des scellés non réglementaires et une autre pour un contrôle technique périmé. Un chauffeur n'avait par ailleurs pas d'attestation de transport, un autre ne possédait pas d'attestation de conducteur. Un homologation non réglementaire au tachygraphe d'un camion a en outre été constatée. Chez un autre chauffeur, c'était la lettre de voiture CMR qui n'était pas valide. Enfin, un camionneur a reçu une contravention pour avoir manipulé son limiteur de vitesse.

En tout, la police a dû immobiliser dix camions jusqu'à ce qu'ils soient remis en ordre réglementaire.