Auto

Pas moins de 156.413 véhicules neufs équipés d'un moteur à essence ont été vendus en Belgique au cours du premier semestre 2017, annonce la Febiac jeudi. Pour la première fois depuis 1997, ce nombre dépasse celui des ventes de véhicules motorisés diesel (150.021 unités). La part de marché des motorisations essence a ainsi atteint 48,5%, contre 46,5% pour le diesel.

"La tendance à la dédieselisation du marché s'est encore accentuée", remarque la Febiac, qui situe le début de ce virage en 2011, lors de l'abrogation de la prime fédérale attribuée aux voitures rejetant peu de dioxyde de carbone. Cette aide profitait essentiellement aux véhicules diesel, souligne la fédération.