Auto On sait que nos voisins néerlandais ont une vision globale de la société "plus verte" que la nôtre. Mais saviez-vous que les Pays-Bas visent l’interdiction de la vente de véhicules neufs diesels et essence dès 2025 ? Autoguide Philippe Van Holle

Il y a bien longtemps que les Pays-Bas ont arrêté de construire des voitures en masse. Les plus anciens parmi nous se souviennent de la marque DAF (pour Van Doorne’s Automobiel Fabriek), qui, à partir de 1959, produisait des petites voitures dotées d’une transmission (automatique) à variation continue Variomatic plutôt efficace. Les DAF 600, 750 et autres Daffodil, sans parler des fameuses Marathon, vert pommes ou orange, qui brillaient en rallye, connurent un succès certain, avant, pourtant, de disparaître dans les années 70. Donkervoort reprit alors le flambeau de l’industrie automobile néerlandaise… mais avec des volumes sans comparaison. La renaissance de Spyker (qui avait déjà produit, sur un site amstellodamois, quelque 2 000 voitures entre 1900 et 1926), en 1999, allait confirmer cette nouvelle orientation des voitures hollandaises vers la sportivité.