Auto

Le constructeur automobile suédois Volvo Cars a reporté son projet de construire, à partir de la fin de l'année prochaine, des voitures chinoises de la marque (filiale) Lynk & Co à Gand, a appris Belga mercredi auprès de l'entreprise. Ce projet a été reporté en raison de la volatilité croissante sur le marché chinois et insécurité macro-énomique croissante. Selon Volvo Cars, cette décision n'aura pas d'impact sur l'emploi dans l'usine gantoise.

La marque Lynk & Co a été lancée en 2015 par Zhejiang Geely Holding, propriétaire de Volvo Cars.

Gand est l'un des deux usines de Volvo Cars en Europe et fabrique des voitures depuis 1965. L'usine emploie actuellement 6.000 travailleurs.