Auto

Le constructeur automobile suédois Volvo a annoncé lundi qu'il allait vendre des "dizaines de milliers de voitures autonomes" à Uber, leader mondial des VTC. Volvo, qui appartient au groupe chinois Geely, a précisé qu'il livrerait des SUV XC90 entre 2019 et 2021, aux termes d'un accord non exclusif signé en 2016.

Un porte-parole du groupe suédois contacté par l'AFP n'a pas donné le montant de la commande ni le nombre précis de voitures concernées par la commande. L'agence Bloomberg évoque, elle, le nombre de 24.000 véhicules.

"Nous sommes ravis de développer notre partenariat avec Volvo", a affirmé le responsable des accords avec les constructeurs automobiles chez Uber, Jeff Miller, dans un communiqué.

Les véhicules Volvo seront équipés d'une technologie autonome tandis qu'Uber va mettre au point un système d'auto-conduite.

"Ce nouvel accord nous place sur le chemin d'une production de série de voitures autonomes", a souligné M. Miller.