Batibouw 2018

Indéniablement, la question se pose à certaines étapes de la vie : est-il préférable d’être locataire, propriétaire, ou de chercher un terrain pour bâtir neuf ? Chaque possibilité recèle ses avantages et inconvénients…

C’est bien connu, les Belges ont une brique dans le ventre (ou une planche, vu l’augmentation du nombre de maisons en bois…) La plupart d’entre eux tentent donc de devenir propriétaires le plus rapidement possible. Aujourd’hui, non moins de sept Belges sur dix ont passé le pas de l’acquisition immobilière.


Acheter, un grand classique

Avantages

· C’est un investissement : quand vous le déciderez, vous pourrez louer votre bien, le revendre ou le donner à vos enfants (qui en hériteront de toute façon un jour). Et puis, lorsque l’emprunt hypothécaire est remboursé, vous ne devez plus rien à personne.

· Des avantages fiscaux et primes.

· La liberté d’action : comme le bien vous appartient, vous pouvez y réaliser les transformations et aménagements que vous souhaitez.

· La sécurité : le fait d’être propriétaire offre un sentiment de sécurité et d’accomplissement.

Inconvénients

· Le manque de flexibilité : une fois que vous êtes propriétaire, vous êtes contraint de vous fixer. Si vous trouvez un travail loin de votre domicile, il vous sera plus difficile de déménager qu’un locataire

· L’économie : acheter signifie économiser, au moins pour les frais de notaire et d’enregistrement.

· Les rénovations : une maison existante est rarement parfaite pour les acheteurs. Le plus souvent, des rénovations et adaptations s’imposent.

· Les taxes : en tant que propriétaire, vous devez vous acquitter d’un précompte immobilier annuel dont le montant dépend d’une série de critères tels que la superficie du bien, le quartier, le nombre de pièces…


Louer : entre flexibilité et insécurité

Aujourd’hui, en Belgique, entre 20 et 25% de la population est locataire. En général, la location augmente à chaque fois que les prix grimpent, plus vite que l’indexation des salaires.

Avantages

· L’absence de précompte immobilier.

· Le fait de ne pas devoir économiser (si ce n’est pour la garantie locative).

· Des frais modérés : si vous louez, vous ne devez assumer que les frais d’entretien du bien (mais les grosses dépenses comme le remplacement du toit sont à charge du propriétaire).

· La flexibilité : en tant que locataire, il vous est aussi possible de changer de logement très facilement (il suffit de donner votre renom).

Inconvénients

· L’indexation du loyer : il s’agit d’une augmentation du budget que le locataire ne peut contrôler.

· L’absence d’intérêt financier : au bout du compte, le fait de louer ne serait pas meilleur marché qu’acheter (selon un calcul complexe, il apparaît qu’après 8 ans en moyenne, le locataire commence à payer autant que le propriétaire).

· L’insécurité : le locataire n’a pas la garantie de pouvoir louer le bien indéfiniment.

· L’absence d’investissement : lorsque vous louez, vous enrichissez votre propriétaire et non votre patrimoine.

· La rigidité : lorsque vous louez, vous ne pouvez pas transformer le bien comme bon vous semble.


Construire : en avant l’aventure !

Si vous décidez de construire, votre maison sera entièrement à votre mesure, et vous pourrez choisir chaque détail de votre habitation

Avantages

· La personnalisation : la maison sera à votre image et conçue pour répondre à vos besoins.

· Les dernières technologies : une maison neuve bénéficie d’une isolation renforcée, des techniques vertes, de matériaux innovants

· Le coût : contrairement à une idée répandue, construire neuf ne coûte pas plus cher qu’acheter un bien plus ancien.

Inconvénients

· La rareté des terrains : il devient de plus en plus difficile de mettre la main sur une parcelle, et les prix ne cessent de grimper.

· Les frais imprévus : un terrain marécageux nécessitant un radier, l’obligation urbanistique d’utiliser tel matériau, les soucis inopinés… Tout cela a un coût.

· La disponibilité : construire nécessite un suivi, même dans le cas d’un clé-sur-porte.

· Le risque de faillite : un constructeur qui tombe en faillite entraîne un drame financier. Renseignez-vous sur la solidité de l’entreprise de construction que vous convoitez.

· Les retards possibles : c’est ennuyeux si vous louez un logement jusqu’à une date précise ou que vous avez contracté un crédit-pont (dont les intérêts sont élevés) entre la vente de votre ancien bien et la construction du nouveau…