Batibouw 2018

Vous rénovez, construisez ? Se rendre à Batibouw constitue dès lors une excellente idée ! Un passage obligé, diront certains. En tous cas, ce salon offre une occasion unique de rencontrer un millier d’exposants dans tous les domaines de l’habitat, à travers 2 500 marques, en un seul et même lieu…

Le principal avantage de se rendre à Batibouw 2018 ? Le gain de temps, bien-sûr ! En effet, que vous cherchiez une cuisine, une salle de bains, un revêtement de sol ou une chaudière, des centaines de marques vous tendent les bras au Brussels Expo.

Il vous est possible de toucher les matériaux, de les regarder, de les comparer… Là où en temps normal, il vous aurait fallu vingt week-ends pour visiter tous les revendeurs…

Ici, vous disposez en réalité de 14 salons en un seul ! (du palais 1 au palais 12, vous visiterez respectivement l’aménagement extérieur, le mobilier, l’aménagement intérieur, les menuiseries extérieures, le gros œuvre, les revêtements de sol, les sanitaires, les entreprises de construction et de rénovation, la domotique et l’éclairage, les énergies renouvelables, les cuisines, le chauffage, l’air conditionné et la ventilation – enfin, n’oublions pas le hall Astrid abritant l’accueil, le build-IT et l’Immovillage, et le Palais des Conseils avec Light Avenue).

La bonne information

Outre le choix et la comparaison, Batibouw offre aussi la possibilité de s’informer sur les nouvelles techniques, les avantages et inconvénients de tel ou tel système… Contrairement aux salons régionaux où l’objectif premier est de vendre, Batibouw se positionne avant tout comme une source d’information de qualité. Dans un monde qui bouge sans cesse, et où les professionnels eux-mêmes ont parfois du mal à garder le cap, une info judicieuse prend en effet tout son sens…

Des conférences à ne pas manquer !

En parlant d’informations, de nombreuses conférences sont programmées tout au long du salon. Certaines intéresseront à tous les coups les candidats rénovateurs et constructeurs.

Par exemple le « Lancement d'un outil permettant l'évaluation environnementale des bâtiments » (le jeudi 22 février à 15h), ou encore les « Passeurs d’énergie » (le samedi 24 février à 10h).

60% de candidats rénovateurs

Les visiteurs de Batibouw ont, dans l’écrasante majorité des cas, un projet immobilier derrière la tête. Pour 60% d’entre eux, il s’agit d’une rénovation (par exemple le remplacement des châssis, l’installation d’une fenêtre dans le toit, la construction d’une annexe…) Il faut dire que sur les cinq millions d’habitats en Belgique, la moitié a plus de trente à quarante ans et mérite un petit coup de jeune.

Certains se rendent aussi à Batibouw avec un projet de nouvelle construction… Dans un cas comme dans l’autre, le palais 8, réunissant les entreprises de construction et de rénovation, constitue une étape incontournable.

De même que le palais 5, celui du gros œuvre. On pourrait croire que ce dernier – incluant les briques, tuiles, ardoises… - n’intéresse que les pros. Pourtant, la couleur du crépi, celle de la porte de garage ou de la toiture constituent aussi des préoccupations très tendance chez les particuliers.

Une maison connectée

« Connected home » est l’un des thèmes de Batibouw 2018. Et pour cause : la domotique fait aujourd’hui partie intégrante de nos habitations, que ce soit un peu, beaucoup, passionnément, à la folie (mais, parfois encore, pas du tout !)

Contrairement aux idées reçues, la domotique peut être très simple : il s’agit par exemple de connecter son alarme depuis un Smartphone… La domotique fait en tous cas partie des points d’intérêt de tous ceux qui envisagent de rénover en profondeur ou de construire neuf. Ce secteur en pleine expansion sera représenté au palais 9.

Des affaires en or

Batibouw propose les Batibouw Deals : un carnet de chèques dans lequel des fabricants offrent moult avantages et ristournes lors du salon. D'après les organisateurs, de nombreux visiteurs tiennent compte de ces réductions. Et ce n’est pas tout : lors du dernier week-end de Batibouw, certains fabricants souhaitent se débarrasser de leur matériel d’exposition (par exemple une cuisine, une salle de bain, un sol stratifié…) Si vous y prêtez attention, il vous sera peut-être possible de réaliser l’affaire du siècle !