Batibouw 2018

Comme chaque année, près de 300 000 personnes iront à Batibouw pour déambuler, s’informer, s’étonner… Certains tenteront même de réaliser ce rêve singulièrement belge : devenir propriétaire. Mais avant cela, quelques conseils s’imposent…

1. Effectuez une check-list

Posez-vous les questions clés avant d’établir votre check-list : quelles sont les informations que vous voulez récolter à Batibouw ? Quels sont vos projets de construction/rénovation ? Quand vous y rendrez-vous ? Quelles sont les conférences proposées et à quelles dates ? Attention, pour certains séminaires, il faut s'inscrire au préalable.

2. Planifiez votre visite

Batibouw est immense : il occupe, à Brussels Expo, non moins de 12 palais, faisant de lui le plus grand de Belgique. Ça fait des kilomètres à parcourir ! Chaque palais est consacré à un ou deux thèmes ou phases de construction. Impossible de voir tous les exposants en une seule journée. Etablissez donc une petite liste auparavant avec les stands que vous voulez absolument voir. Réalisez ensuite un plan logique et suivez-le afin de gagner en temps et en efficacité. N’oubliez pas de vous munir d’un catalogue qui vous permettra de découvrir rapidement tous les exposants.

3. Emmenez vos plans

Si vous envisagez de rénover ou de construire, le mieux est d’emmener vos plans avec vous, qu’il s’agisse d’esquisses griffonnées, de plans d’architecte, ou encore de maquettes en 3D. Cela permettra aux exposants d’avoir une vision claire du projet et de vous fournir une estimation correcte des prix.

4. Enregistrez-vous à l'avance

Commander votre ticket vous permettra de gagner du temps sur place. Lors de l’achat d’un ticket en ligne, vous recevrez un e-mail comprenant un code-barres. Imprimez-le. À l’entrée, vous recevrez un porte-badge dans lequel vous pourrez insérer votre code-barres. Vous pourrez ainsi le faire scanner par les exposants si vous souhaitez leur laisser vos données. Plus besoin d’épeler votre nom vingt fois de suite. De plus, le billet en ligne est moins cher que celui acheté au guichet (10,5 € contre 12,5 €).

5. Assistez à une séance d’information

Durant le salon, de nombreuses sessions d’informations intéressantes sont prévues. Il est quasiment sûr que l’une d’entre elles donnera un coup de pouce à votre projet de construction ou de rénovation. Ne la zappez pas !

6. Flairez les bonnes affaires

Batibouw est aussi un salon offrant de grosses réductions. Ces actions sont classées par palais et se présentent sous forme d’un chéquier nommé très justement Batibouw Deals. N’oubliez pas d’en prendre un exemplaire à l’entrée.

7. Anticipez vos besoins

Se rendre à Batibouw nécessite une certaine préparation. Si, par exemple, vous êtes intéressé par un poêle à bois ou un feu ouvert, l’idéal sera de vous renseigner un minimum en amont afin de défricher le terrain. Disposez-vous d’un conduit de cheminée pour accueillir un tel dispositif ? Quelles sont les dimensions requises ? Le budget envisagé ?

8. Visitez « light »

Etant donné les mesures de sécurité en vigueur, le mieux est de ne pas prendre de grand sac pour vous rendre à Batibouw afin d’éviter les files d’entrée.

9. Faites-vous accompagner

Que ce soit par un pro du bâtiment (idéalement), votre conjoint ou des amis, la visite sera beaucoup plus amusante si vous vous trouvez en charmante compagnie. De plus, il est toujours intéressant de confronter les idées et les savoirs, de débattre de la pertinence de telle ou telle technologie

10. Rêvez !

Le salon Batibouw est avant tout un lieu de sortie, de loisirs, de plaisir… Cette année, son thème principal est d’ailleurs axé sur les cinq sens. Donc, malgré votre check-list et vos missions précises, n’oubliez pas de vous laisser bercer par l’ambiance du lieu, de vous autoriser un coup de cœur pour un feu ouvert, une cuisine, un Spa... Le salon Batibouw, c’est aussi à cela que ça sert : rêver !