Batibouw 2018

Trop souvent délaissée, la buanderie se révèle pourtant une pièce centrale de la maison. Bien organisée, elle peut faire gagner un temps précieux… Voici douze astuces pour que cette pièce réputée peu glamour révèle tout son potentiel !

S’il y a un espace qui doit être fonctionnel, c’est bien la buanderie ! Cette pièce « bonus » est un véritable petit luxe qui permet de stocker, de laver le linge, de ranger les balais et autres accessoires techniques. Bref, elle nous facilite la vie tout en dissimulant à la vue tout ce qui n’est pas essentiel au quotidien.

Une buanderie réussie en dix points

1. Des accessoires pliables : ils vous permettront de gagner de la place. Pensez notamment aux planches à repasser pliables, aux tables modulables (servant de plan de travail ponctuel si l’on n’a pas la place pour en installer de façon fixe), etc.

2. Des rangements sur mesure : pour dissimuler à la vue les balais, aspirateurs, brosses et autres raclettes, prévoyez des rangements hauts afin que rien ne dépasse !

3. Des portes coulissantes : pour masquer les installations techniques telles que chauffe-eau, compteurs, chaudière, adoucisseurs d’eau et autres tuyauteries inesthétiques, rien ne vous empêche d’investir dans des portes coulissantes qui les feront disparaître en un geste.

4. Des meubles de cuisine : si la buanderie est grande, installez-y une cuisine bon marché avec plans de travail et armoires suspendues. Vous la conserverez de cette façon toujours en ordre. Un évier constitue également un plus pour le lavage du linge à la main. Certains y ajoutent même une hotte et une taque de cuisson pour cuire les aliments « polluants » (fritures et autres) et conserver une cuisine toujours impeccable.

5. Surélevez les machines à laver et les séchoirs : ceux-ci sont souvent installés au sol. Ce qui signifie qu’il est obligatoire de se pencher pour remplir ou vider le tambour. A terme, cela peut entraîner des maux de dos. Pour éviter cela, il suffit de positionner vos machines sur une estrade ou de les encastrer dans un meuble. Nettement plus pratique !

6. Une porte menant vers le jardin : cela vous permettra de faire sécher votre linge à l’extérieur de façon simple et aisée.

7. Une trappe à linge : celle-ci sera positionnée dans la salle de bains, la chambre à coucher ou le dressing et mènera directement à la buanderie. Cette astuce permet d’éviter de descendre les mannes puisque les vêtements sales sont directement jetés à côté des machines.

8. Évitez le bazar : la buanderie est en général la pièce de la maison la plus désordonnée. On y retrouve notamment des chaussettes, boutons, et bouchons de lessive orphelins. L’idéal est de prévoir des boîtes ou des bacs transparents pour les ranger. Une ou deux fois par an, vous les viderez et les trierez.

9. Rangez par thème : la buanderie abrite plusieurs éléments. D’un côté les machines à laver et séchoirs, de l’autre le matériel de nettoyage, à gauche, les accessoires de cuisine peu usités… L’idéal sera de créer plusieurs « petits univers » bien distincts.

10. Préférez les meubles peu profonds : ils permettent d’avoir tout à portée de main, et de ne pas devoir déplacer des objets pour en trouver d’autres. L’aspect pratique avant tout ! D’une façon générale, exploitez le moindre centimètre carré car c’est à cela que cette pièce sert : ranger, stocker, utiliser l’espace au maximum. Le moindre morceau de mur pourra aussi servir à accrocher des objets avec de petits crochets.

11. Optez pour une zone ouverte et une zone fermée : la zone ouverte sera dévolue aux objets que l’on utilise très fréquemment, alors que la fermée permettra de protéger le linge de la poussière, ou encore de dissimuler certains produits dangereux.

12. Un plan de travail : comme dans une cuisine, les plans de travail sont essentiels dans une buanderie. Ils permettent de replier le linge et de poser moult objets qui foisonnent en permanence dans cette pièce technique.