Batibouw 2018

Salle de bains : comment l’aménager pour un senior ?

A l’heure où l’espérance de vie s’accroît et où de plus en plus de particuliers cherchent à vivre le plus longtemps possible à domicile, réaménager sa salle de bains de manière confortable et sécurisée devient un sujet de préoccupation pour nombre d’entre nous. Aménager une salle de bains pour un senior ne s’improvise pas. Voici les points auxquels il convient d’être vigilant en cas de travaux.

Que vous choisissiez de réaménager votre salle de bains suite à un accident domestique, pour répondre à des problèmes de mobilité ou pour anticiper vos vieux jours, sachez que le « lifting » d’une pièce d’eau doit se faire de manière méthodique.

Premier poste important : les éléments de sécurité. Barres-mains courantes, revêtement de sol et tapis antidérapants, barres de maintien… Ce sont tous ces équipements qui vont permettre à votre pièce d’être suffisamment sécurisée pour qu’une personne âgée puisse l’utiliser sans crainte.

Deuxième point important : la douche. Si votre salle de bains est équipée d’une baignoire, remplacez-la par une douche, cela vous évitera les risques de chutes. Parce que 46% des chutes des seniors ont lieu dans les salles de bains, ne lésinez pas sur ce poste qui, non adapté, peut être la cause de glissades accidentelles. De nos jours, les spécialistes conçoivent des bacs de douche le plus bas possible et qui ne nécessitent même plus d’être enjambés. Le must en la matière : la douche à l’italienne qui a le vent en poupe ces dernières années auprès des particuliers aux profils tous azimuts. Autre atout de ce modèle de douche : elle est suffisamment large pour permettre l’accès à une personne à mobilité réduite. Pour une sécurité optimale, choisissez un bac de douche antiglisse. Enfin, que ce soit pour prendre soin d’une personne ou pour avoir un moment de répit durant la toilette, installer un siège à l’intérieur de la douche s’avère être une option intelligente.

Des équipements sur-mesure

Du côté de la robinetterie, le mitigeur thermostatique fait l’unanimité auprès des spécialistes comme des particuliers. Moderne et élégant à souhait, il permet de programmer la température de l’eau, ce qui évite un nombre considérable de brûlures.

Au niveau des WC, pour limiter le nombre de pertes d’équilibre et d’efforts inutiles, optez pour une toilette surélevée qui vous fera économiser maintes dépenses d’énergie. Même logique pour le lavabo : l’idéal est de le positionner à votre hauteur pour qu’il soit le plus ergonomique possible. Si vous êtes en chaise roulante, le mieux est encore de choisir un lavabo flottant – c’est-à-dire sans meuble ou pied – pour que son utilisation soit facilitée.

Réaménager sa salle de bains nécessite des frais. Si vous habitez dans la Province du Brabant wallon, sachez qu’il est possible de « bénéficier d’une prime égale à 50% du coût des travaux, avec un maximum de 3.000 euros », indique Eric Weerts, gérant de la société spécialisée dans les douches Zend’O. En Province du Luxembourg, le montant de la prime provinciale est fixé à 50 % du coût des aménagements (TVA comprise), avec un maximum de 1.500 euros. « Il existe également des primes communales », nous éclaire Eric Weerts. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, le mieux est de vous tourner vers votre administration communale ou un professionnel du secteur.

Plus d’informations sur : www.zend-o.eu