Conjoncture

Les milliardaires chinois s'éloignent du haut du podium à mesure que la guerre commerciale avec l'Amérique de Donald Trump fait plonger la Bourse... et donc leur fortune, selon un classement publié mercredi. La Chine reste depuis 2015 le pays du monde qui compte le plus grand nombre de milliardaires en dollars, devant les États-Unis.

Mais la chute des places boursières depuis le début de l'année (-20% à Shanghai) a vu fondre les grandes fortunes. Le pays ne compte plus que 1.893 richissimes pesant plus de 2 milliards de yuans (250 millions d'euros), soit 237 de moins que l'an dernier, selon le rapport annuel du magazine, spécialisé dans le monde du luxe.

La fortune de plus de la moitié d'entre eux s'est soit contractée soit est restée inchangée, et 456 individus ont été carrément exclus des rangs des plus de 2 milliards, soit la plus forte chute depuis que le classement a commencé il y a 20 ans.

L'industrie chinoise souffre particulièrement des droits de douane punitifs, imposés ces derniers mois par un autre milliardaire, Donald Trump, aux produits chinois à leur entrée aux États-Unis. En conséquence, la part des industriels dans le classement des super-riches est tombée à 26,1% du total, contre 27,9% l'an dernier.

En dollars, les milliardaires chinois au sens large (y compris Taïwan, Hong Kong et Macao) ne sont plus que 620, contre 647 en 2017. Il restent tout de même les plus nombreux du monde.