Conjoncture

Jean-Luc Crucke, le ministre wallon de l'Energie, n'est pas parvenu à trouver un accord dans l'épineux dossier des certificats verts. Une dette de 607 millions d'euros se profile à l'horizon 2019-2022. A cela s'ajouterait un "trou" supplémentaire de 939 millions d'euros sur la période 2025-2030 si rien n'est fait.

Jean-Luc Crucke (MR), le ministre wallon de l'Energie, va-t-il trouver une solution à l'épineux problème des certificats verts avant les vacances d'été, comme il s'y était engagé?

Pour le moment, le dossier est mal embarqué. Mercredi soir, un « kern » wallon réunissant Willy Borsus (MR), Pierre-Yves Jeholet (MR), Alda Greoli (CDH) et Jean-Luc Crucke s'est penché sur la question, mais aucun accord n'a pu être trouvé. D'autres réunions auront lieu la semaine prochaine, avec comme objectif d'arracher un accord de dernière minute juste avant les vacances.