Conjoncture A court terme, des choix vont devoir être posés par les autorités publiques, parce que pour respecter la trajectoire budgétaire inscrite dans le Pacte de stabilité et le retour à l'équilibre budgétaire en 2020, il va falloir, à politique inchangée, aller chercher 8,8 milliards ces deux prochaines années. D'autant que certains facteurs exceptionnels comme les versements anticipés des entreprises, à un niveau historiquement élevés en raison de changements réglementaires essentiellement, vont commencer à s'estomper.

Le point sur les enjeux économiques de la Belgique avec Philippe Donnay, Commissaire au Plan.

(...)