Conjoncture La "task force" sur les certificats verts est finalement arrivée à un accord inespéré. Elle propose d’instaurer une taxe de 45 euros par ménage pour apurer le système. Une recommandation qui ne plaît pas au ministre wallon de l’Energie. "Quand on me parle d’une taxe ‘Ernst’ de 50 euros, le libéral que je suis ne peut qu’être perplexe", avait-il indiqué.