Conjoncture

Le Forum économique mondial, qui se tient cette semaine à Davos, réunit comme chaque année le gratin mondial de l'économie et de la politique. La Belgique y est représentée par une importante délégation. "Nulle part ailleurs on ne peut avoir, en moins de deux jours, autant de contacts avec autant de décideurs", a expliqué le Premier ministre belge, Charles Michel, présent pour la troisième fois dans les Alpes suisses. "Nous parlons toujours des jobs, jobs, jobs. Eh bien, c'est mon job d'être ici", a-t-il ajouté.

"A Davos, nous pouvons mener des discussions de fond et nous avons la chance de défendre nos atouts", a poursuivi le Premier ministre. L'an passé, c'est en Suisse que Charles Michel avait ainsi rencontré pour la première fois le patron de la société d'assurances britannique Lloyds, qui a ensuite décidé, dans la foulée du Brexit, de transférer à Bruxelles sa filiale européenne.

Cette année, le Premier ministre doit notamment rencontrer Carlos Brito, le patron d'AB Inbev, ou encore le CEO d'un géant britannique des assurances. Il a également eu un entretien avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Les ministres Kris Peeters et Alexander De Croo, le ministre-président flamand Geert Bourgeois ainsi que le couple royal ont également fait le déplacement à Davos.