Conjoncture La bonne nouvelle est que les Etats-Unis ont décidé d’exempter les importations européennes d’acier et d’aluminium de taxes de respectivement 25 et 10%.
La mauvaise est que Donald Trump a fait savoir que cette exemption n'est que temporaire. Les Européens sont disposés à rediscuter des relations commerciales transatlantiques avec les Etats-Unis. "Mais pas avec un pistolet sur la tempe".