Conjoncture

La Banque nationale (la BNB) a préparé une nouvelle proposition pour le gouvernement, en vue de réduire les risques liés au marché hypothécaire, rapportent L'Echo et De Tijd mardi. Contrairement à la première recommandation, mise au frigo, la nouvelle recommandation semble plaire au gouvernement, qui serait enclin à la suivre, selon les quotidiens. Il s'agirait, cette fois, de contraindre les banques d'augmenter leurs réserves de capitaux en fonction du risque de l'ensemble de leur portefeuille de crédits hypothécaires. Elles seraient obligées de se constituer une réserve de capitaux de près de 550 millions d'euros.

La proposition précédente considérait les crédits sur base individuelle, avec une obligation pour les banques de se constituer un matelas de capitaux supplémentaire pour les crédits dont le montant dépasse 80% du prix d'achat du bien.

La nouvelle mesure proposée "est clairement une amélioration", indique une source gouvernementale.

Si le gouvernement l'approuve, les banques devraient resserrer leurs conditions d'octroi, ou augmenter les taux des crédits hypothécaires.