Conjoncture
L'information était passée un peu inaperçue mais avec la réception des "douloureuses" par voie de courrier, un constat se fait jour chez certains contribuables, qui s'étonnent : il n'y a plus de brochure explicative accompagnant la déclaration fiscale. " L'information avait été glissée au cours de la conférence de presse sur les nouveautés de 2018 il y a quelques semaines", explique Florence Angelici, porte-parole du SPF Finances, mais manifestement, elle n'a pas fait grand bruit. Mais c'est vrai, pour des raisons budgétaires et écologiques, nous avons décidé de ne plus envoyer cette brochure qui, avouons-le, finissait la plupart de temps dans la poubelle." Quelle économie est-elle réalisée ? 

Globalement: 486.000 euros. Dont 168.000 euros en frais d'impression et 326.000 euros en frais postaux. Question: même si la majorité des contribuables remplit aujourd'hui sa déclaration en ligne, avec un système d'aide "automatique" qui repère les bizarrreries ou fautes introduites par le déclarant, une part substantielle des contribuables (un peu moins de 1 million) fonctionne toujours avec la bonne vieille enveloppe brune; pour ces derniers, donc, comment peuvent-ils se faire aider ? " Consulter internet, où la brochure se trouve", répond Florence Angelici. Un numéro de téléphone figure aussi sur la déclaration papier mais il renvoie au "contact center", qui n'a pas reçu instruction d'envoyer par courrier la brochure explicative. " La seule chose que le contribuable peut faire, c'est alors se rendre dans son bureau local où il pourra la consulter, mais il n'y a effectivement plus d'envoi postal de ce côté-là", conclut la porte-parole du SPF Finances. Bon à savoir: du 2 au 29 juin, le fisc organise des séances dans plus de 500 endroits (dans ses bureaux, dans des administrations communales et dans des centres commerciaux) pour remplir les déclarations fiscales. Toutes les infos figurent.... sur le site des Finances: www.fin.belgium.be. Autre option : le contact Center, donc, joignable tous les jours ouvrables de 8 à 17h au 0257 257 57.