Conjoncture

Le nombre de millionnaires en dollars continue à croître de par le monde, ressort-il du rapport sur la richesse mondiale publié mardi par la société de consultance Capgemini.

En 2017, 18,1 millions de personnes disposaient d'au moins un million de dollars d'actifs, hors résidence principale et pièces de collection. C'est 9,5% de plus que l'année précédente (16,5 millions). Leur fortune dépasse pour la première fois 70 billions de dollars. La richesse des millionnaires en dollars a augmenté de 10,6% en 2017, ce qui en fait la deuxième année de plus forte croissance depuis 2011. 

Les régions qui progressent le plus sont l'Asie-Pacifique et l'Amérique du Nord, avec près de trois quarts des nouveaux millionnaires qui y sont établis.

En Europe aussi, "l'histoire positive continue", d'après Capgemini: la richesse des millionnaires y a grandi de 7,8%.

Les pays qui comptent le plus de millionnaires restent les Etats-Unis, suivis du Japon, de l'Allemagne, de la Chine et de la France. Les quatre premiers accueillent à eux seuls 61,2% de la population mondiale de millionnaires.

Si les cryptomonnaies ne font pas encore partie du portefeuille de la majorité d'entre eux, Capgemini relève un intérêt croissant pour le bitcoin et les plus de 1.000 autres monnaies virtuelles apparues ces dernières années, surtout auprès des moins de 40 ans.

Alors que les firmes investissent toujours plus dans l'intelligence artificielle, il faut s'attendre à l'entrée des "BigTechs" (sociétés technologiques comme Google, Amazon ou Facebook) sur le marché de la gestion de patrimoine, analyse encore Capgemini. Les gestionnaires de fortune vont devoir s'adapter et opter pour une approche plus dynamique, estime la société présente dans plus de 40 pays.