Conjoncture

Le président américain Donald Trump aurait promis son aide à l'Italie pour financer sa dette publique, l'une des plus élevées de la zone euro, rapporte vendredi le quotidien Corriere della Sera.

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte, qui a effectué une visite à Washington il y a trois semaines environ, a déclaré, selon le quotidien qui ne donne pas de détails sur les circonstances de ces propos, que "Donald Trump aurait offert à l'Italie une aide des Etats-Unis pour financer la dette l'année prochaine".

Le Corriere indique que l'Italie doit placer environ 400 milliards d'euros de titres sur les marchés en 2019, le pays affichant le ratio d'endettement le plus élevé de la zone euro derrière la Grèce (à 132% du PIB).

"Conte ne semble pas cependant avoir expliqué en quoi consiste concrètement l'offre américaine ni si celle-ci a une quelconque possibilité de se concrétiser", poursuit le quotidien.

"L'administration américaine n'a pas un propre fonds souverain et ne dispose pas d'un pouvoir de coordination des banques ou fonds privés", rappelle le Corriere, indiquant implicitement que le président américain a difficilement les moyens de tenir cette promesse.