Conjoncture Spiros est dentiste depuis 35 ans, c’est ce qui le sauve selon lui : "J’ai une grande clientèle. Je prépare des dentiers de ceux dont j’ai soigné les premières caries." Son cabinet est dans un quartier anciennement cossu d’Athènes - Ambelokipi - qui comme le reste de la capitale part petit à petit en décrépitude : tags sur les murs, poubelles d’un autre siècle défoncées, trottoirs éclatés… L’Etat est plus que jamais absent. Reportage.