Conjoncture C'est au nom d'une menace à la sécurité intérieure que le président américain Donald Trump veut taxer les importations d'acier et d'aluminium. Il s'appuie sur une enquête invoquée au nom de l'article 232 de la loi sur le commerce de 1962 et par le ministre du Commerce, Wilbur Ross, un ancien banquier spécialisé dans les restructurations d'entreprises et ex-capitaine d'industrie sidérurgique (International Steel Group, vendu au groupe Mittal en 2005).

Cette investigation, menée par le ministère du Commerce, a été initiée en avril 2017.