Conjoncture

La réplique (théorique) de l’Europe aux taxes prévues par Donald Trump sur l’acier et l’aluminium se prépare. Dans le viseur : des taxes sur de nombreux produits américains. Un parfum de guerre commerciale qui inquiète l’industrie automobile.

C’est avec un mélange de prudence et de détermination que Cecilia Malmström, la commissaire européenne au Commerce, a présenté mercredi les grandes lignes de l’éventuelle riposte commerciale de l’Union européenne à la volonté exprimée par le président américain Donald Trump de taxer les importations d’acier à hauteur de 25 % et d’aluminium de 10 %.

(...)