Conjoncture Les mines et le ton semblaient déterminés mais l'on sentait de la tension chez les invités de la conférence de presse d'Eurofer, l'association regroupant les sidérurgistes opérant en Europe. Lundi soir à Bruxelles, Eurofer avait convié de hauts dirigeants du secteur de l'acier et de l'aluminium, un représentant du syndicat européen IndustriAll ainsi que deux ministres : le Français Bruno Le Maire (Economie et Emploi) et Begona Cristeto, secrétaire d'Etat espagnole à l'Industrie et aux PME.

Ils ont tous parlé d'une seule voix pour faire passer leur message : les taxes douanières sur l'aluminium (10 %) et l'acier (25 %) que veut imposer le président américain à l'Europe, entre autres, sont injustes et elles auront des conséquences.