Conjoncture

40 % de nos investissements étrangers en Belgique sont réinvestis dans des paradis fiscaux. Le transit de capitaux vers des juridictions fiscales “amicales” pose la question de la concurrence entre Etats, et de l’état des caisses publiques. La Libre a interrogé Edoardo Traversa, professeur à la faculté de droit et de criminologie à l’UCL.

(...)