Conjoncture Le "risque italien" était de nouveau au cœur de nombreuses discussions ce lundi dans le monde financier. L’approfondissement de la crise politique en Italie et la perspective de nouvelles élections, au plus tôt à l’automne prochain, ouvrent en effet une nouvelle longue période d’incertitudes, ce que n’apprécient évidemment pas les investisseurs, petits ou grands. (...)