Conjoncture

La Belgique figure à la 12e place des États membres de l'Union européenne bénéficiant au mieux des effets du Plan Juncker, qui a tenu son engagement de mobiliser 315 milliards d'euros d'investissements supplémentaires depuis son lancement en 2015, selon des documents de la Commission européenne publiés mercredi. 

Avec près de 2 milliards d'euros (1,949 milliard) de financements approuvés et 8,532 milliards attendus, la Belgique figure dans la bonne moyenne des Vingt-huit, comparé à son Produit intérieur brut.

Elle se positionne juste derrière la France, dans un classement emmené par la Grèce et l'Estonie, devant un peloton de pays essentiellement de l'est et du sud (Lituanie, Bulgarie, Finlande, Pologne, Espagne, Portugal, Lettonie, Italie).

"Ce sont les régions qui en avaient besoin que l'on a pu aider", s'est réjoui le président de la Banque européenne d'investissement (BEI), Werner Hoyer, aux côtés du président de la Commission Jean-Claude Juncker.

Ce dernier a pu annoncer que 898 opérations avaient été approuvées jusqu'ici, ce qui devrait générer 335 milliards d'euros d'investissements dans l'ensemble des 28 États membres de l'UE.