Conjoncture La Commission européenne a présenté sa feuille de route sur l’approfondissement de l’Union économique et monétaire. Elle propose la création d’un Fonds monétaire européen et d’un poste de ministre européen de l’Economie et des Finances. Mais pas de budget de la zone euro. Les leaders européens ouvriront le débat sur ces propositions au sommet de mi-décembre.

Le meilleur moment pour réparer sa toiture, "c’est quand le soleil brille". La Commission européenne a usé de "cet élément de langage", en présentant mercredi sa feuille de route sur l’approfondissement de l’Union économique et monétaire (UEM). La croissance économique, le taux de chômage global est au plus bas depuis une décennie, l’orage de la crise de la dette s’est éloigné, aussi, le temps est venu de s’atteler à la consolidation de la zone euro sans attendre le prochain grain, défend la Commission. La plupart des éléments présentés par les commissaires Dombrovskis (en charge de l’euro), Oettinger (Budget) et Moscovici (Affaires économiques) du paquet avaient déjà été avancés lors du discours sur l’état de l’Union du président Juncker, en septembre. Qu’en retenir ?

1. Un véritable Fonds monétaire européen

(...)