Conjoncture

La Fédération des entreprises de Belgique a créé jeudi une nouvelle plateforme afin de stimuler la collaboration en matière d'innovation entre le monde académique, les institutions de recherche, les clusters (réseaux d'entreprises), les secteurs et les entreprises. Baptisée BRIEC ("Belgian Research, Innovation and Entrepreneurship Community"), elle organisera des événements thématiques pour favoriser l'échange des connaissances. 

Lors d'un forum sur l'innovation organisé en 2016, la FEB avait constaté que les entreprises et les fédérations sectorielles avaient besoin de davantage d'échange d'informations et d'une collaboration accrue avec les acteurs de l'innovation. "Un groupe croissant d'entreprises collaborent déjà avec des universités, des institutions de recherche et d'autres entreprises et suivent de près le paysage des start-ups à la recherche d'innovations intéressantes", ajoute-t-elle. "Toutefois, cette collaboration reste trop souvent limitée à leur propre secteur ou leur propre région."

La plateforme BRIEC veut justement veiller à la croissance du potentiel d'innovation belge grâce à une meilleure collaboration, précise la fédération des entreprises. Elle réunira régulièrement les entrepreneurs et les acteurs de l'innovation pour renforcer l'échange d'informations. Six thèmes seront développés: Ageing & Health, Energy & Climate, Free Time & New Media, Mobility & Urbanisation, Tasty & Healthy Food et Finance & Insurance.

La première session se tiendra le 12 décembre à Louvain-la-Neuve.

La Belgique se situe à la 8e place de l'index de l'innovation de la Commission européenne mais les investissements dans la recherche et le développement sont en progression. "S'il est vrai que les entreprises belges ne performent pas mal dans un contexte européen en matière de R&D et de collaboration, il reste pourtant une marge de progression", souligne Edward Roosens, chief economist de la FEB et inspirateur du projet.