Conjoncture

La présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed) Janet Yellen a déclaré mercredi, devant le Congrès, qu'elle était "très inquiète" des perspectives de gonflement de l'endettement des Etats-Unis. Interrogée sur l'impact des projets de réductions d'impôt âprement discuté au Congrès, Mme Yellen s'est ainsi dite "très inquiète de la viabilité de la trajectoire de la dette".

Sans citer directement les mesures de réduction d'impôt, qui vont coûter 1.500 milliards de dollars à l'Etat américain sur plusieurs années, la présidente de la Fed, qui quitte la banque centrale en février, a néanmoins invité le Congrès à se préoccuper de l'alourdissement de l'endettement.

Elle a signalé les projections du Bureau du budget du Congrès (CBO) qui indiquent que, même sans les mesures actuellement en discussion, la dette de la première économie mondiale va s'alourdir du fait du vieillissement de la population. "C'est un problème qui devrait empêcher les gens de dormir", a-t-elle affirmé.