Conjoncture

Les contrôles organisés dans le cadre de la lutte contre la contrefaçon ont permis la saisie de 350.000 articles de jeu en 2017, ce qui constitue un record, ressort-il de chiffres rendus publics mercredi par la cellule contrefaçon du SPF Économie, et le ministre de l'Économie Kris Peeters (CD&V). Les services d'inspection ont saisi l'an dernier au total 432.531 biens contrefaits, soit quasi autant que l'année précédente. La valeur de vente de ces biens a été estimée à 7,7 millions d'euros, soit sensiblement moins qu'en 2016 (16 millions d'euros). En dix ans, les services d'inspection ont retiré du marché pour 100 millions d'euros d'objets contrefaits.

Il est à remarquer que 80% des objets contrefaits saisis l'an dernier étaient des articles de jeu. Ceci s'explique par une saisie record effectuée dans la foulée d'un contrôle dans des étals le long de la digue à la Côte. La saisie d'objets contrefaits a mené à un entrepôt d'un grand commerce de Bruxelles où l'on a trouvé des centaines de milliers d'articles électroniques et de jeu issus de la contrefaçon.

Le jeu contrefait est de moins bonne qualité et peut même se révéler dangereux, certainement pour les petits enfants.