Conjoncture

Les dernières recommandations du Fonds monétaire international (FMI) à l'égard de la Belgique doivent inciter le gouvernement à poursuivre les réformes, a indiqué lundi le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, à l'issue d'une visite d'une délégation du FMI en Belgique. 

Le Fonds est satisfait de la croissance économique en Belgique, des réformes réalisées et des efforts budgétaires menés mais il conseille aux pouvoirs publics de garder les dépenses sous contrôle alors que 2018 et 2019 seront des années électorales. L'institution a également plaidé pour des réformes complémentaires, notamment sur le plan fiscal.

"Après l'analyse positive émise par la Banque nationale la semaine dernière, ce rapport du FMI constitue un nouvel encouragement. Le Fonds a apprécié la réforme sur l'impôt des sociétés. Il voit très clairement des circonstances positives, notamment grâce à la série de réformes entreprises, qui n'ont pas manqué leur objectif", a affirmé M. Van Overtveldt.

"Les évolutions positives sont une nouvelle fois confirmées: plus de croissance, plus de pouvoir d'achat et une amélioration de la trajectoire budgétaire. Ces analyses et conseils doivent nous inciter à poursuivre les réformes", a conclu le ministre.